Les brevets de pilote

En aéromodélisme, on distingue plusieurs types de grades :

  1.     Les brevets de pilote ;
  2.     Les ailes/rotor (bronze, argent et or) ;
  3.     La qualification pilote de démonstration.

Les trois brevets

  •     Le brevet A : Qui a un niveau praticable par tout le monde, vous devez exécuter deux vols dans la même journée et suivre un petit programme de vol ;
  •     Le brevet B : Ce brevet est plus compliqué que le précédent, et n’est pas accessible à tous les modélistes, il vous faudra un bon niveau de pilotage pour le réussir ;
  •     Le brevet C : Ce brevet à la différence des autres est là pour reconnaitre les qualités d’un pilote, par exemple au niveau de la conception et de la construction de son modéle.

Les ailes (bronze, argent et or)

Elles sont réservées aux jeunes modélistes, qui suivant leur niveau pourront passer les ailes de bronze, d’argent et/ou d’or.

Le brevet de démonstration

Il en existe 5 variantes :

  1. Avion
  2. Planeur
  3. Hélicoptère
  4. Jet
  5. Aérostat (montgolfière)

Ce brevet vous permet de faire des vols de démonstration dans des meetings. Vous avez le droit de voler dans votre club avec une licence, mais vous n’avez pas le droit de voler dans un meeting sans brevet. Le brevet atteste que vous êtes capable de piloter un modèle dans de bonnes conditions et en connaissant les normes de sécurités qui s’y appliquent.

Pour plus d’informations sur la qualification de pilote de démonstration, je vous invite à aller sur le site de la FFAM

Share

Articles récents

Le dimanche c’est Indoor !

La période de l’hivers est pour certains modélistes l’occasion de construire ou réparer des modèles, mais pour d’autres il n’est pas question de s’arrêter, et ça se passe cette fois-ci en salle, c’est l’Indoor. Ainsi certains membres du club se retrouvent le dimanche matin à la salle des sports de Charolles (sur autorisation), pour y faire voler avions et hélicoptères de très petite taille.

JP-4499850b

Sachez que le vol Indoor est vraiment très dur au début car nous sommes dans une salle avec des murs et.. ils arrivent très vite. Il faut donc développer de bons réflexes et prendre des décisions rapidement.

Suivant la taille de la salle on pourra faire voler des avions ou hélicoptères plus ou moins puissants. En fait, plus la salle est petite et plus il est recommandé d’avoir un modèle lent.


Sur cette vidéo vous pouvez constater que le modèle est très lent, cela permet au pilote (ici Thierry) de faire ce qu’il veut de son avion. Mais je vous rassure, ça peut être aussi fun de voler avec un modèle plus rapide, je ne parle pas d’une aile volante mais simplement d’un avion plus rapide. Il y a pleins de choses amusantes à faire durant ces sessions d’intérieur. Je me suis par exemple fixé comme défis de voler sur un demi terrain avec un avion un peu trop rapide, encore une fois, les murs arrivent vites !


Ici Gérard nous propose un vol avec un micro hélicoptère. Ce qui est amusant, mais aussi gênant avec les hélicos, c’est que plus ils sont petits et plus ils sont durs à stabiliser. Sur ce genre de modèle il est par exemple assez compliqué de poser un véritable stationnaire (bien que le modèle comporte pas moins de 3 gyroscopes). Cela dit, ça ne fait pas de mal car après plusieurs vols on acquière de nouveaux réflexes et les voles en extérieurs seront plus rassurant 🙂 .

Si vous avez un jour l’occasion de voler en intérieur alors n’hésitez pas car en plus d’être formateur, c’est très amusant et vous serez surpris de voir tout ce que l’on peut faire avec des modèles de moins de 200 grammes ! N’hésitez pas à regarder nos autres vidéos sur Youtube.

 

Share
  1. Nouveau site Commentaires fermés sur Nouveau site